14 juin 2010

 

La polémique autour de la rémunération de Christine BOUTIN
continue d'agiter la sphère politique. L'ancienne ministre du Logement,
qui cumulait plusieurs rémunérations, a été contrainte de renoncer
à ses 9500 euros mensuels pour une mission sur les
conséquences sociales de la mondialisation.

Il vaut mieux être cumulards de gros salaires
que cumulards de petits boulots !